- Saint-Anselme
  • Votre horoscope :
  • Horoscope belier
  • Horoscope taureau
  • Horoscope gemeaux
  • Horoscope cancer
  • Horoscope vierge
  • Horoscope balance
  • Horoscope scorpion
  • Horoscope lion
  • Horoscope capricorne
  • Horoscope verseau
  • Horoscope poissons
  • Horoscope sagittaire
Tourisme

La splendeur de Chambord

François 1er (1494-1547) n'a que 25 ans lorsque la lubie d'un Chambord fait son chemin dans son esprit.

À l'instar de Charles Quint (1500-1558) et d'Henri VIII d'Angleterre (1491-1547), le jeune François est l'un des monarques qui dirigent alors le monde en ce 16e siècle. Il doit donc se montrer somptueux dans ses possessions et assurer son prestige par quelque éclat architectural.

Passionné d'art et d'architecture, c'est en compagnie de l'inégalable Leonardo Da Vinci (1452-1519), qu'il a ramené d'Italie, que François élabore les plans de ce qui deviendra Chambord. Ironie du sort, le génie italien meurt avant le début des travaux en 1519.

Le chateau au 14e siècle

L'immense domaine boisé de Chambord appartenait jadis aux comtes de Blois. Racheté par la famille d'Orléans au 14e siècle, il devint plus tard la propriété des rois de France, le duc d'Orléans (1462-1515) accédant au trône en 1498 sous le nom de Louis XII. Mais il faudra attendre les ambitions démesurées du jeune François pour que le domaine intéresse la royauté et contribue à l'émancipation du prestige royal.

L'influence Renaissance italienne

François fait donc raser dès 1519 l'ancien château fort érigé par ses prédécesseurs et le chantier se met en œuvre avec des milliers d'ouvriers. On note évidemment l'influence "Renaissance italienne" de Da Vinci, notamment dans le superbe escalier central à double révolution, mais aussi celle de Dominico da Cortona (1465-1549) célèbre ingénieur et architecte italien qui en aurait réalisé une maquette en bois. Le roi nommera François de Pontbriant à titre de surintendant de la construction du château.

C'est toutefois à l'ami de François, Jean Le Humble, que l'on accorde généralement le mérite d'avoir achevé la superbe chapelle de l'aile occidentale.

Le château de Chambord

Sur le modèle des châteaux médiévaux

Construit sur le modèle des châteaux médiévaux, Chambord est un carré parfait, borné aux quatre points cardinaux par des tours. Ce carré, nommé donjon, présente cinq niveaux habitables ; quatre appartements pour le donjon et quatre appartements dans les tours rondes pour chaque niveau.

Les appartements sont reliés par quatre couloirs, représentant les quatre parties du monde, et menant au fameux escalier double vis central, une pure merveille architecturale permettant d'accéder à la grande terrasse, elle aussi inspirée par les propositions de Da Vinci, et surplombée d'une époustouflante tour-lanterne.

C'est dans l'aile nord que le roi installera ses appartements, plus vastes, dans lesquels il ne séjournera toutefois que très peu.

Gigantisme et sa magnificence

Malgré les rares haltes qu'y fera le roi, Chambord cache un objectif bien précis par son gigantisme et sa magnificence : impressionner Charles Quint. À la fois rivaux et alliés, les deux souverains n'en restent pas moins pleins d'égards l'un envers l'autre et c'est dans cet état d'esprit que François reçoit en grande pompe son ennemi-ami en décembre 1539.

Pour accueillir le souverain d'Espagne, une escouade de jeunes femmes déguisées en divinités grecques jette des pétales de fleurs sous ses pas alors qu'il progresse vers le château de toutes les splendeurs.

Charles Quint est bouche bée, François triomphe. La construction du château est en cours depuis 20 ans déjà, mais aucun effort n'est à négliger lorsqu'il est question de vaincre l'ennemi, du moins sur le plan culturel !

De nombreux agrandissements

Les travaux de Chambord sous François 1er s'achèvent vers 1547, un peu avant la mort du monarque.

Jusque-là, on note de nombreux agrandissements et l'emploi de plusieurs ouvriers, jusqu'à 1800 sur le même chantier, plusieurs d'entre eux mourant de la fièvre, le château s'érigeant sur une zone marécageuse. Or, malgré l'admiration que suscite l'édifice après la mort de François, ses descendants ne semblent pas s'intéresser à Chambord.

Site du jour Copyright Site du jour © Toute reproduction même partielle est strictement interdite - Conditions d'utilisation Nos Partenaires : Catalogue vêtements | Mode | Vêtements