Site du Jour
> Choisir site du jour en page de démarrage

Site du jour > Dossiers exclusifs > Généalogie (1/3) : La généalogie d’hier à aujourd’hui

Les portraits du Fayoum
Histoire du disque
Canal de Panamá
Pause café !
La rose, reine des fleurs
Les ondes sont partout !
Le Land-Art
Les fourmis


Généalogie (1/3) : La généalogie d’hier à aujourd’hui

Alors que le troisième millénaire est déjà bien installé avec ses incessantes avancées technologiques repoussant toujours plus loin les limites du possible, nos contemporains sont de plus en plus nombreux à se retourner vers leur lointain passé, à la recherche de leurs aïeux. Un engouement dont témoignent de nombreux ouvrages, des chroniques de presse, des émissions de radio, de télé, des salons, des associations.

Face à un tel foisonnement, il n’est pas excessif de parler de phénomène de société. Un besoin, plus ou moins conscient, de se reconnecter avec son passé dans un monde qui va trop vite, dans une société où de nombreuses valeurs éclatent, où beaucoup de choses sont remises en cause. Sans doute, l’homme réalise-t-il le vieux rêve de remonter le temps sans machine, à la recherche du paradis perdu, en l’occurrence, une famille, une terre d’enracinement mais aussi pour enrayer la peur de la mort, la peur de laisser se dissoudre une mémoire.

L’intérêt pour la généalogie n’est d’ailleurs pas récent. On peut même dire qu’il remonte à la nuit des temps. La Bible, le Coran, les textes sacrés de toutes les civilisations contiennent des éléments généalogiques. Traditions écrites que l’on retrouve notamment dans la Rome Antique (la gens Julia, celle de Jules César, prétendait remonter à Enée et, par lui, à Vénus). Mais, les civilisations orales, comme les Touaregs, ne sont pas en reste, avec des connaissances souvent bien plus vastes que dans les pays de tradition écrite.

Pendant des siècles, la généalogie demeure le seul apanage des nobles. Pour la simple raison, qu’elle servait à prouver leur lignage, fixant ainsi leurs droits et alliances. Face aux nombreuses fraudes, apparaissent, dès le XVIIIe siècle, les premiers spécialistes, sortes de généalogistes-juristes chargés d’authentifier les actes et de délivrer les certificats de noblesse.

Réservée depuis la Révolution française aux seuls groupes sociaux qui avaient alors les loisirs et les moyens culturels d’être curieux : bourgeois, membres du clergé, la généalogie connaît depuis les années 70 une grande vague de démocratisation, passionnant les retraités de tous horizons mais aussi un nombre toujours croissant de jeunes personnes.

L’informatique et Internet ont joué un grand rôle dans ce récent engouement. Le généalogiste en herbe peut désormais s’appuyer sur le considérable arsenal mis à sa disposition par les nouvelles technologies : serveurs spécialisés, sites personnels, sites d’associations, listes de discussion et logiciels. Thème que nous aborderons semaine prochaine dans une petite initiation à la généalogie, aux démarches et outils. Vous trouverez d’ores et déjà ci-dessous quelques excellents sites pour entamer votre voyage dans le temps.

Site du jour > Dossiers exclusifs > Généalogie (1/3) : La généalogie d’hier à aujourd’hui
Copyright Site du jour / Nathalie Michallon - E-mail : nathalie@site-du-jour.com / Mentions Légales
Toute reproduction même partielle est strictement interdite sans un accord écrit sous peine de poursuites judiciaires
Nos Partenaires : Photos | Généalogie | Comparatif logiciel généalogie | Mythologie