- Saint-Ren
  • Votre horoscope :
  • Horoscope belier
  • Horoscope taureau
  • Horoscope gemeaux
  • Horoscope cancer
  • Horoscope vierge
  • Horoscope balance
  • Horoscope scorpion
  • Horoscope lion
  • Horoscope capricorne
  • Horoscope verseau
  • Horoscope poissons
  • Horoscope sagittaire
Société

La femme française et son émancipation

On pourrait discourir longtemps sur les efforts que firent les femmes pour être reconnues comme personne à part entière dans la société, et non plus comme mineure, sous tutelle d'un père, d'un frère ou d'un époux.

Toutefois, malgré une volonté de fer et des revendications judicieuses, elles restèrent, à leur époque, des voix sans écho, des marginales considérées, à tort, comme de sombres folles. C'est hélas à cause de l'absence massive des hommes, partis à la guerre, que la femme pu enfin prouver ses capacités intellectuelles aussi bien que ses aptitudes physiques.

Le même potentiel que les hommes

C'est donc la nécessité qui sortit la femme de son statut d'enfant. Obligée d'occuper des postes de gestions administratives et de remplir des charges d'ouvrier dans les usines et dans les propriétés agricoles, les femmes démontrèrent au-delà de tout doute leur potentiel à réaliser les mêmes tâches que les hommes. Et parce qu'elles prirent goût à cette aventure dans le domaine de l'autonomie, et surtout qu'elles gagnèrent en confiance tout en méritant un salaire leur revenant de droit, les femmes ne voulurent plus revenir en arrière quant leurs époux rentrèrent de la guerre.

De fortes têtes

Déjà, la fin du 19e siècle avait donné au monde de fortes têtes telles que Colette, Renée Vivien, Lucie Delarue-Mardrus, Rachilde ainsi que l'aventurière Isabelle Eberhardt. Des femmes libres (ou presque), véhiculant des idées nouvelles (et révolutionnaires aux regards masculins) et ne reculant devant rien pour exprimer leurs désirs. La guerre de 14-18 permit à leurs émules, fort à propos, de concrétiser leurs prétentions.

Le modèle social féminin

L'avènement de la laïcité, la mise en doute des dogmes religieux, la perte de popularité du catholicisme ainsi que les avancées scientifiques jouèrent également un rôle important dans la transformation du modèle social féminin. Alors que les femmes des siècles passés étaient brûlées vives pour sorcellerie dès qu'elles s'octroyaient la sciences des herbes, donc le pouvoir de guérir, on encensa Marie Curie pour ses découvertes extraordinaires en physique et en chimie (Prix Nobel en 1903 et en 1911). Bien sûr, on restait encore loin d'une reconnaissance globale, mais cet honneur isolé ouvrait les portes à la récidive.

Site du jour Copyright Site du jour © Toute reproduction même partielle est strictement interdite - Conditions d'utilisation Nos Partenaires : Femme | Vetements femmes | Code vestimentaire | Sexualité