Site du Jour
> Choisir site du jour en page de démarrage

Site du jour > Dossiers exclusifs > La route de la soie

Les portraits du Fayoum
Histoire du disque
Canal de Panamá
Pause café !
La rose, reine des fleurs
Les ondes sont partout !
Le Land-Art
Les fourmis


La route de la soie

La Route de la Soie désigne en réalité l’ensemble des chemins qu’empruntaient les commerçants, depuis l’Antiquité pour exporter leurs marchandises du continent asiatique au continent européen. On en doit l’avènement à l’empereur chinois Wudi, de la dynastie des Han, deux siècles av. J-C., qui envoya un ambassadeur à l’Ouest afin de trouver des alliances pour combattre les Huns. L’expédition traça ainsi un itinéraire, lequel devint par la suite une route que les marchands adoptèrent pour transporter la soie, les tissus et les différents produits d’exportation pour de riches acheteurs.

On poussa bientôt le trajet vers la Perse et vers Rome. De cette façon, la Chine s’ouvrit au commerce occidental et désormais une route relia l’Europe à l’Asie. La route de la soie prit ensuite de l’expansion et l’on créa des embranchements, de ci de là, pour permettre une plus grande circulation. Depuis Xian, elle traverse l’Asie centrale, passe par l’Afghanistan, l’Iran, l’Irak et la Syrie pour enfin achever son périple sur la côte orientale de la Méditerranée. On estime la totalité de son tracé à 7000 km, dont 4000 traversent la Chine.

Jusqu’au XIVe siècle de notre ère, cette route vit défiler des caravanes de marchandises précieuses telles que des épices venues d’Inde, des soieries de Chine, des tapis de Perse, des fruits du Moyen-Orient, etc. Ces mouvements, le long des cités bordant la Chine, les transformèrent de façon radicale pour en faire des foires au commerce cosmopolites. Ce qui n’était bien souvent que de petits villages, devinrent des centres culturels et religieux importants, dans lesquels naquirent des idéologies socio-politiques qui circulèrent ensuite dans plusieurs pays d’Europe et d’Asie.

C’est ainsi que plusieurs religions étrangères entrèrent en Chine et firent des adeptes. Le boudhisme, le christianisme, le judaïsme, le manichéisme et l’islam se développèrent dans de nombreuses régions, encore aujourd’hui sous l’égide de ces confessions. L’art fit également son apparition sous différentes influences : indiennes, persanes, occidentales et chinoises, et laissa des vestiges d’architectures impressionnants et magnifiques.

Déjà le monde changeait, les influences orientales se transposèrent à l’Ouest et vice versa. Les richesses que l’on amena de ces contrées mystérieuses jusque dans les pays européens modifièrent les mœurs et les coutumes des acquéreurs les plus fortunés. Il était de bon ton, à la cour des nobles, de posséder des biens venus d’Orient. Les bourgeois, dès qu’ils en eurent les moyens, emboîtèrent le pas à la noblesse et la demande augmenta. Pierres et métaux précieux, ambre, ivoire, corail, transitèrent alors en quantité par la route de la soie, ce qui disposa les miséreux à quelques plans criminels.

Parce que les marchandises se vendaient à prix d’or, les bandes de brigands se multiplièrent le long de ces chemins dangereux. Un climat exceptionnellement difficile par sa chaleur l’été et son caractère glacial l’hiver ne fit que rendre la mission des caravaniers encore plus périlleuse et celle des bandits de grand chemin plus facile. C’est pour cette raison que l’on délaissa finalement la route de la soie au profit d’une voie maritime beaucoup plus sécuritaire, du moins jusqu’à ce que les pilleurs de chemin prennent la mer à leur tour et développent leurs habiletés à titre de flibustiers…

Aujourd’hui, plusieurs voyagistes offrent des circuits qui empruntent la route de la soie sur le territoire chinois. Parmi les grandes attractions encore visibles, notons le musée d’histoire de Xian, les Grottes des monts Maiji, la tombe de Li Xian, les ruines de Gaochang et de Jiaohe, le mont Tianshan, la grotte des Mille Bouddhas de Kumtuz, la mosquée Id Kah, le monastère Bingling, la mosquée Dongguan et le lac Qinghai.

Site du jour > Dossiers exclusifs > La route de la soie
Copyright Site du jour / Nathalie Michallon - E-mail : nathalie@site-du-jour.com / Mentions Légales
Toute reproduction même partielle est strictement interdite sans un accord écrit sous peine de poursuites judiciaires
Nos Partenaires : Chine | Continent européen | Clavier arabe | Trafic routier