- Sainte-Edwige
  • Votre horoscope :
  • Horoscope belier
  • Horoscope taureau
  • Horoscope gemeaux
  • Horoscope cancer
  • Horoscope vierge
  • Horoscope balance
  • Horoscope scorpion
  • Horoscope lion
  • Horoscope capricorne
  • Horoscope verseau
  • Horoscope poissons
  • Horoscope sagittaire
Plantes

Plaisirs de pommes

Elle est fraîche en bouche, souvent tendre à croquer, une chair parfois juteuse, parfois rêche, la pomme se décline en tant de saveurs, de textures, de couleurs, de parfums…

Elle sert à toutes les sauces, aux potages, aux salades, aux tartes, aux desserts, et à mille autres fantaisies culinaires. Elle est un plaisir de tous les jours, un frisson de tous les instants. Mais au-delà des sensations gustatives qu'elle apporte, la pomme est également chargée d'un symbolisme fécond, souvent lié à la jeunesse, à l'érotisme, au péché…

Dans la mythologie

Dans plusieurs mythologies, la pomme a symbolisé l'amour et la reproduction. Chez les Grecs anciens plus précisément, elle était le fait de Dyonisos qui l'avait conçu pour Aphrodite, déesse de l'amour.

Héra avait également reçu l'arbre aux pommes d'or en guise de symbole de fertilité de la part de la Terre-Mère. Mais elle fut aussi la pomme de discorde qui entraîna l'enlèvement d'Hélène et la célèbre guerre de Troie.

Chez les chrétiens, elle devint le fruit défendu, et par conséquent l'objet de toutes les envies…

Les pommes

La symbolique

La pomme a donc pour elle une symbolique qui remonte aux origines selon les Écritures et sa culture est devenue, au fil du temps, une passion presque sacrée. Le seul verger, comme espace physique, détient lui aussi une influence marquée sur l'imaginaire collectif, étendant son territoire bucolique comme un paradis pour les amants.

La pomme, le pommier, le verger ainsi que tous les produits que l'on en tire constituent pour l'être humain des plaisirs à bien des égards. Et ces nombreux plaisirs, papilles gustatives aux premières loges, ce sont les animaux et les hommes de la Préhistoire qui les ont d'abord goûtés.

La découverte

Le pommier existerait depuis près de 80 millions d'années selon certains historiens, depuis deux millions d'années selon d'autres. Les premiers spécimens humains à en avoir découvert les vertus sont vraisemblablement les hommes du Néolithique des plateaux des p'Anatolie.

Ce sont ces mêmes hominidés qui auraient introduit le pommier sur les territoires d'Europe. En Grèce, Théophraste reconnaissait déjà six variétés de pommes dans l'Antiquité : agrestes, printanières, sérotines, mélimèles, épirotiques (d'Épire) et urbaines.

Les Romains, succédant aux Grecs dans leurs expériences de culture, poussèrent cet échantillonnage à plus de trente variétés, qui passèrent ensuite à cent variétés dans les siècles ultérieurs pour atteindre le chiffre impressionnant de 527 variétés au 19e siècle.

C'est alors le pépiniériste André Leroy qui en livra une première classification dans son dictionnaire consacré à la pomme et qui créa une nomenclature ordonnée et spécifique au monde de l'arboriculture. Dès lors, l'on se consacra à créer des croisements qui donneront des milliers de variétés ; à l'heure actuelle on parle d'environ 6 000 variétés réparties sur le globe.

La pome en France

La France est l'un des trois principaux producteurs de pommes en Europe avec l'Italie et la Pologne. En 2010, la récolte de pommes françaises devrait tourner autour de 1 580 000 de tonnes du précieux fruit.

On y retrouve plusieurs variétés parmi lesquelles les plus populaires : la Golden, la Gala, la Pink Lady, la Granny Smith, la Braeburn, la Fuji, la Reinette grise du Canada… La pomme est le fruit préféré des Français et elle occupe plus de 22,6% du marché, ce qui représente environ 610 000 000 €.

On peut dire que la pomme ne compte pas pour des prunes !

Culture générale

Voici les articles les plus populaires
Site du jour Copyright Site du jour © Toute reproduction même partielle est strictement interdite - Conditions d'utilisation Nos Partenaires : Catalogue vêtements | Mode | Vêtements