Site du Jour
> Choisir site du jour en page de démarrage

Site du jour > Dossiers exclusifs > Les ondes

Les portraits du Fayoum
Histoire du disque
Canal de Panamá
Pause café !
La rose, reine des fleurs
Les ondes sont partout !
Le Land-Art
Les fourmis


Les ondes sont partout !

Elles sont invisibles mais nous cernent de toutes parts. Et bien qu'elles fassent à l'origine partie de notre environnement naturel, de plus en plus, les gouvernements et l'Organisation Mondiale de la Santé se préoccupent de leur prolifération dans notre quotidien, les associations environnementales s'insurgent et, tout au bout de la chaîne, les usagers s'interrogent et s'inquiètent... Quoi de plus normal d'ailleurs car vous n'imaginez pas la quantité d'objets qui nous entourent et qui émettent des ondes électromagnétiques. C'est le cas des écrans d'ordinateur, de télévision, des lignes à haute tension, des fours à micro-ondes, des téléphones portables et j'en passe (portes infrarouge de garages, détecteurs de métaux dans les aéroports, portiques antivols, etc.).

Tous ces objets usuels fonctionnent en effet en émettant des ondes, des paquets d'énergie en somme qui se déplacent sous forme de vagues. Le nombre de vagues que l'onde parcourt en une seconde est appelée fréquence. Si ce nombre est faible (jusqu'à 300 Hz), on parle de basses fréquences : c'est le cas des lignes à haute tension, des appareils électriques (plaques de cuisinière, écrans d'ordinateur ou de télévision, chauffages, etc.). D'autres dispositifs quant à eux sont capables d'engendrer des champs de moyennes fréquences (de 300 Hz à 10 MHz) ou encore des champs dits de hautes fréquences ou radiofréquences (au-delà de 10 Mhz) comme par exemple les antennes de radio, de télévision, de radar, de téléphone portable ou les micro-ondes.

Reste maintenant à savoir quels effets ces ondes ont sur le corps humain. Car une fois lâchés dans l'environnement, ces paquets d'énergie ne nous contournent pas : ils nous traversent et interagissent avec notre organisme, pouvant provoquer, selon leur intensité, une excitation et un échauffement des cellules. Effet normalement sans conséquence puisque la chaleur induite est évacuée naturellement dans le corps. De plus qui dit effets biologiques ne signifient pas nécessairement effets néfastes sur la santé. Pour l'heure, rien ni aucune étude ne nous permet en tous cas d'affirmer (ou infirmer) de telles allégations. Ainsi tant que l'intensité des courants induits dans le corps humain ne dépasse pas celle des courants produits normalement dans le cerveau, le système nerveux et les tissus cardiaques, le risque est supposé nul.

Sur l'effet réel et à long terme des champs électromagnétiques qui nous entourent, on n'en sait finalement guère plus. Selon les conclusions des analyses effectuées par l'Organisation Mondiale de la Santé, l'exposition aux champs électromagnétiques n'a apparemment pas de conséquence sanitaire connue dans la mesure où elle reste inférieure aux limites qui figurent dans les recommandations internationales de la CIPRNI (Commission Internationale de protection contre les rayonnements non ionisants). Le doute demeure toutefois quant aux effets à long terme de ces ondes par exemple lorsque l'on habite à proximité d'une ligne haute tension, que l'on travaille quotidiennement sur ordinateur, que l'on utilise un four micro-ondes,... Alors regardons de plus près quelques uns de ces objets du quotidien. Comment fonctionnent-ils ? Qu'en dit la science ?

Les lignes à haute tension
Ces lignes, les plus grosses du réseau de distribution d'électricité, servent au transport et à la répartition du courant produit dans les centrales, dispensant au passage son lot d'ondes dans l'environnement. Mais si certains chercheurs ont prétendu à des risques accrus de leucémie chez les enfants vivants dans le voisinage de lignes haute tension, ou encore de troubles du sommeil, rien ne le prouve. De plus, l'intensité du champ magnétique près des lignes hautes tension est 4 fois plus faible que la norme d'exposition établie par la CIPRNI. Dans le doute et en attendant les résultats d'une étude plus précise sur le sujet on évitera d'élire domicile tout près d'une ligne haute-tension.

Les écrans d'ordinateur ou de télévision
Tous deux fonctionnent sur le même principe, générant des champs électriques et électromagnétiques de basse et haute fréquence. Mais à leur propos les études menées par l'Organisation Mondiale de la Santé sont claires : l'émission de rayonnements électromagnétiques par les écrans reste bien en dessous des normes autorisées. De plus aucun lien n'a pu être établi entre les différents maux dont on accusait les écrans (céphalées, problèmes liés à la grossesse,..) et l'utilisation courante de terminaux. Selon un chercheur de l'institut National de Recherche et de sécurité (INRS), l'exposition à un mois de travail devant un écran équivaut à une minute en plein soleil. Vous pouvez donc continuer à surfer en toute tranquillité !

Les téléphones portables
Votre téléphone portable (ou cellulaire) transforme chacune de vos paroles en ondes électromagnétiques. Elles se propagent alors jusqu'à une antenne relais qui les amplifie avant de les transmettre au portable de votre interlocuteur. Rien apparemment de très dangereux... sauf peut-être les radiofréquences émises et qui une nouvelle fois laisse planer nombre d'inquiétudes. Les médias ont parlé de cancers du cerveau, des glandes salivaires ou du nerf acoustique, de crises d'épilepsie ou de troubles du sommeil. Côté médical, les conclusions demeurent beaucoup plus mitigées car aucune étude ne les démontre de façon probante. De plus la puissance des antennes relais est très variable selon le type de réseau et l'éloignement de la station de base. Sur l'effet des milliards d'antennes qui quadrillent le monde on n'en sait donc guère plus. Au nom du principe de précaution, on évitera toutefois les conversations trop longues et les zones de réception médiocre ; on tiendra le récepteur éloigné des zones sensibles comme le cœur, le ventre d'une femme enceinte ; on privilégiera un kit oreillette qui éloigne l'appareil de nous et on attendra que la communication soit établie avant de porter l'émetteur à notre oreille car c'est au moment de la connexion que les puissances diffusées sont les plus importantes.

Les fours à micro-ondes II s'agit en fait d'une cage métallique à l'intérieure de laquelle sont émises des ondes de haute fréquence. Sous leur action, les molécules d'eau présentes dans les aliments s'agitent et du même coup engendrent une élévation rapide de la température. Pour éviter les fuites, les normes sont strictes et tous les appareils doivent être équipés de systèmes d'étanchéité : grillage métallique sur le côté intérieur de la porte, joints de sécurité,...et il est conseillé de veiller à leur bon entretien. Bien que pas grave, une exposition prolongée n'est jamais guère recommandée.

Pour en savoir plus : Un dossier largement détaillé de l'OMS sur ce que sont les champs électromagnétiques, leurs effets sur la santé ainsi que les normes d'exposition en vigueur et les précautions recommandées. [ >>> Visiter le site de l'OMS ]

Site du jour > Dossiers exclusifs > Les ondes
Copyright Site du jour / Nathalie Michallon - E-mail : nathalie@site-du-jour.com / Mentions Légales
Toute reproduction même partielle est strictement interdite sans un accord écrit sous peine de poursuites judiciaires
Nos Partenaires : Annuaire | Téléphone | Santé | Environnement