Site du Jour
> Choisir site du jour en page de démarrage

Site du jour > Dossiers exclusifs > Naissance du ski

La grande histoire du ski
Le ski : Histoire et technique
L'épopée du ski
Histoire des Sports d'Hiver

Ski story
Histoire du ski
Les sports nordiques
Le ski dans les Pyrénées

Fabrication du papier
Dictionnaire & encyclopédie
Denis Diderot
La Renaissance
Walt Disney
La généalogie
Champollion
Le Land-Art


Naissance du ski

Loin d'être un sport à ses débuts, le ski a d'abord été une nécessité de locomotion pour les peuplades nordiques (Mongoles, Scandinaves, Inuits, etc.) afin d'alléger leurs déplacements dans les territoires enneigés. Certains archéologues estiment l'usage de planches de bois pour glisser sur la neige à environ 7000 ans ; une peinture rupestre trouvée dans les cavernes de Rodoy en Scandinavie en faisant foi. Mais c'est toutefois au musée du ski de Stockholm que l'on peut admirer une preuve tangible du plus vieux ski du monde (le ski de Hoting), lequel compte vraisemblablement 4500 ans.

Les conditions hivernales ne permettant pas les facilités de la chasse et de la pêche, il a bien fallu que l'homme se pourvoie d'un mode de déplacement allégé. Ainsi, des lames de bois rustique furent mises à contribution, planches que l'on fixait alors aux pieds à l'aide de lanières de cuir ou de nerfs d'animaux. Pendant des siècles, l'homme du Nord put se mouvoir grâce à l'utilisation de ces prototypes de skis afin de chasser et de pêcher pendant l'hiver. La technique fut si efficace qu'on la prolongea également aux bacs de transport qui devinrent alors des traîneaux.

Histoire du ski

C'est en territoire norvégien que le ski donna naissance à toute une dynamique associée à son usage. De nombreux poèmes épiques y firent allusion, la mythologie scandinave se réservant même la particularité d'avoir un dieu et une déesse présidant à cette discipline : Ull et Skade. Snorre Sturlason (1179-1241), un conteur islandais, faisait par ailleurs déjà l'éloge, dans ses sagas des rois norvégiens, de l'habileté des peuples du nord à skier au 13e siècle.

Il fallut cependant attendre le 19e siècle pour qu'un événement révolutionne le ski et l'affranchisse de sa fonction initiale. Sondre Norheim (1825-1897) un menuisier et skieur norvégien de renommée internationale, fabriqua un jour des fixations rigides, permettant ainsi aux skis de rester accrochés aux pieds en dépit des sauts et des accidents de terrain. Norheim inventa également le style "télémark", c'est-à-dire la technique initiale du ski alpin avec fléchissement de la jambe intérieure permettant des virages harmonieux. Avec Norheim, le ski moderne était né et une première compétition eut lieu en 1867 à Christiania, aujourd'hui Oslo, capitale de la Norvège.

Grâce à l'ajout technique de la fixation rigide, le ski devint une discipline diversifiée. Différentes catégories se déclinèrent et divers types de skis virent le jour en fonction du terrain et du genre de prouesses envisagées. Ski de fond, ski alpin, ski de compétition, slalom, saut à ski, etc. Les planches trouvèrent des artisans pour les dessiner de mieux en mieux, pour les fabriquer avec des méthodes et des matériaux de plus en plus raffinés. Les fixations prirent une importance extraordinaire pour l'équilibre du skieur et l'on ajouta bientôt des bâtons à l'équipement de base du skieur. Peu à peu, le ski prit les proportions d'un phénomène culturel et l'on commença à s'y adonner pour le simple plaisir de pratiquer une activité de plein air pendant la saison froide.

De nombreux pionniers ajoutèrent des pierres à l'édifice pour faire du ski une activité agréable et conviviale. Le peintre autrichien Mathias Zdarsky (1856-1940), par exemple, réduisit la taille des planches de ski et préconisa l'utilisation de fixations essentiellement métalliques, ce qui allégea considérablement le poids de l'équipement. Depuis, des fabricants tels que Salomon ou Rossignol se sont lancés dans une multitude d'innovations techniques toutes plus sophistiquées les unes que les autres. Les bottes, également objets de grands soins, procurent confort et flexibilité pour des performances inespérées. Ajoutons à cela des combinaisons hyper design, taillées dans des matériaux thermiques ultra résistants ; le culte du ski est dorénavant une affaire de mode, bien qu'il s'agisse d'abord d'un sport de performance…

Introduit par l'alpiniste Henri Duhamel (1853-1917) dans les Alpes, le principe du ski comme activité mit cependant quelques années à convaincre le Français de son attrait. Finalement, c'est le Ski-Club de Grenoble qui fut le premier à voir le jour en France dès 1895. Puis en 1924, aux premiers Jeux olympiques d'hiver, la discipline ski entra en compétition dans quatre catégories : biathlon (ski de fond et tir à la carabine), combiné (ski de fond et saut à ski), saut à ski et ski de fond. En 1931, on assista à la première des Championnats du monde de ski alpin et enfin, le 5 janvier 1967 vit naître la Coupe du monde de ski alpin.

Depuis, compétitions et nouveaux styles ne cessent de se multiplier. De nos jours, les affrontements de skieurs révèlent des prouesses spectaculaires qui attirent des foules de plus en plus nombreuses. Les disciplines récentes comme le ski acrobatique et le snowboard (pour le ski alpin) ou encore le freestyle (pour le ski de fond) comptent toujours plus de nouveaux adeptes. Ski de randonnée, ski de bosses, freeride, sauts acrobatiques, autant de déclinaisons pour ce qui fut d'abord une commodité de locomotion et qui, aujourd'hui, est un mode de vie pour plusieurs populations qui survivent à la rudesse de l'hiver grâce aux bonheurs du ski !

Site du jour > Dossiers exclusifs > La maison du futur
Copyright Site du jour / Nathalie Michallon - E-mail : nathalie@site-du-jour.com / Mentions Légales
Toute reproduction même partielle est strictement interdite sans un accord écrit sous peine de poursuites judiciaires
Nos Partenaires : Jeux ski | Mythologie | Norvege