Site du Jour
> Choisir site du jour en page de démarrage

Site du jour > Dossiers exclusifs > Pour une ergonomie de l’ordinateur

Mon écran sans douleur
Mon ordinateur et ma santé
Santé et ordinateur
L'homme et l'écran

Org. intern. du travail
Doctissimo
Manuel de l'ergonomie au bureau
Attention à vos poignets
Confort de travail à l'écran

Les portraits du Fayoum
Histoire du disque
Canal de Panamá
Pause café !
La rose, reine des fleurs
Les ondes sont partout !
Le Land-Art
Les fourmis


Pour une ergonomie de l’ordinateur

Pour beaucoup d'individus de nos jours, le travail va de pair avec l'ordinateur. Plus de huit heures par jour sont consacrées au travail devant un écran d'ordinateur. Il est donc impératif de créer un espace de travail confortable, adapté à cette période de temps. On recense plusieurs problématiques conséquentes au travail à l'ordinateur. Selon certaines études, 46 % des utilisateurs d'ordinateurs souffrent de maux de dos liés aux postures inadéquates à leur poste de travail, 40 % se retrouvent face à des écrans trop haut, trop bas ou encore trop près des yeux, 30 % ne bénéficient pas d'un siège adaptable, 25 % bossent sur des bureaux qui n'ont pas les bonnes dispositions ou encore les bonnes dimensions, 20 % disposent d'écrans sur lesquels traînent des reflets embarrassants.

Trop souvent, les postes de travail se trouvent dans des pièces mal éclairées ou illuminées de néons trop puissants. Des espaces exigus peuvent également pousser l'individu à développer des mouvements compensatoires qui auront, à long terme, une incidence néfaste sur la santé musculaire, et physique en général. Afin de bien vivre dans l'environnement d'un ordinateur, il convient d'adapter la machine, ainsi que ses périphériques, en fonction des besoins propres à chacun.

Un écran d'ordinateur se doit d'être posé à une distance variant entre 50 et 75 cm des yeux et permettre une vision en ligne droite avec le centre de l'écran. Ce centre doit offrir une position perpendiculaire aux yeux. Si la table de travail est trop basse, il sera judicieux d'asseoir l'écran sur un socle afin que la hauteur adéquate soit atteinte. En inclinaison, l'écran peut pencher jusqu'à -5° vers l'avant et basculer jusqu'à +20° vers l'arrière. La résolution idéale de l'image pour que l'œil ne perçoive aucun sautillement est de 800X600 pixels.

Lorsqu'il s'agit de lire un document, il est préférable de convertir le texte en grosses polices de caractères. Si la lecture se fait depuis un site Internet, il convient de se tenir à une distance convenable de l'écran pour ne pas fatiguer l'œil inutilement. L'écran doit se soustraire aussi bien aux reflets de la lumière du jour qu'aux reflets des lumières artificielles. On placera conséquemment des stores opaques aux fenêtres qui sont à proximité de l'ordinateur, de même que l'on éloignera de l'écran les faisceaux de lampes de table.

Le confort du clavier est un facteur des plus importants dans le travail à l'ordinateur. Il ne doit jamais se trouver plus haut que les mains lorsque l'avant-bras et le bras sont en position d'angle droit. Le support sur lequel repose le clavier ne doit jamais atteindre plus de 74 cm de hauteur. Idéalement, il convient de le placer à hauteur égale avec les accoudoirs de la chaise. La solution miracle réside dans l'installation d'une tablette coulissante sous la table de travail, tablette assez vaste pour recevoir le clavier en plus de la souris. Autre détail, les petits claviers sont largement préférables aux claviers plus grands. Moins la main se dépense en mouvements répétitifs, plus on évite les problèmes conséquents de tunnel carpien. La position du poignet est d'une importance capitale. Celui-ci doit être en angle droit avec l'avant-bras et non avec la main. Cette dernière doit se trouver en position de chute sur le clavier alors que les avant-bras et les poignets reposent sur les accoudoirs.

La souris, tout aussi nécessaire dans l'utilisation de l'ordinateur, a l'avantage de présenter une foule de modèles ergonomiques aux usagers. Il revient à l'utilisateur de faire des essais et d'arrêter son choix sur la bête qui convient le mieux à sa main. On gagne à la positionner le plus près possible du clavier afin d'éviter des mouvements répétés qui occasionneraient des problèmes musculaires au bout d'un moment. Prendre l'habitude des raccourcis de clavier tels que ctrl+c (pour copier) ou ctrl+alt+delete (pour fermer une fenêtre) aide considérablement à diminuer les mouvements d'épaule ou de bras qui conduisent aux tendinites, bursites et autres inflammations du genre.

Le plan de travail doit offrir une hauteur adéquate. Il convient donc que le siège soit ajustable. Plusieurs hauteurs et plusieurs inclinaisons possibles sont recommandées. Considérant la taille du sujet, ce dernier pourra régler la chaise en fonction de son propre confort. Il est nécessaire que le tronc et le bas du dos soient à angle droit. Une légère inclinaison vers l'arrière sera tolérée dans la mesure où l'on n'excède pas les 20°.

Une dernière chose, les pieds doivent reposer à plat sur le sol. Si la taille de l'individu ne lui permet pas de toucher le sol, il suffira d'installer un tabouret d'appoint sous les pieds de la personne afin que tout son corps prenne appui et que la zone cervicale puisse s'alléger.

En adaptant le poste de travail de la sorte, le bureaucrate du 21e siècle se donne les moyens d'éviter les inconforts dus à des postures inadéquates et à des mouvements répétitifs chaque jour. À l'heure où les problèmes musculaires de toutes sortes font rage, on peut réduire considérablement leur prolifération en adaptant l'ordinateur à nos besoins… Et qui sait, peut-être que le temps des ordinateurs sans douleur n'est pas si loin !

Site du jour > Dossiers exclusifs > Pour une ergonomie de l’ordinateur
Copyright Site du jour / Nathalie Michallon - E-mail : nathalie@site-du-jour.com / Mentions Légales
Toute reproduction même partielle est strictement interdite sans un accord écrit sous peine de poursuites judiciaires
Nos Partenaires : Informatique | Publicité internet | Comparaison ordinateur | Affiliation