Site du Jour
> Choisir site du jour en page de démarrage

Site du jour > Dossiers exclusifs > Cracovie

Les portraits du Fayoum
Histoire du disque
Canal de Panamá
Pause café !
La rose, reine des fleurs
Les ondes sont partout !
Le Land-Art
Les fourmis


Cracovie

Il est vrai que déjà le nom de Cracovie ou Krakow n'inspire pas d'emblée la douceur de vivre ou la magnificence offerte aux regards. Pourtant, Cracovie s'inscrit parmi les douze plus belles villes au Patrimoine mondial Culturel et Naturel de l'UNESCO. Surnommée la Florence du Nord, la très étonnante Cracovie laisse le voyageur sans voix tellement ses splendeurs sont nombreuses et d'influences diverses.

Érigée sur la colline de Wawel, au pied de laquelle coule doucement la Vistule, la cité médiévale de Cracovie fait son apparition dans les récits des voyageurs dès le 10e siècle. D'abord château fort flanqué d'une cathédrale, Cracovie voit se construire tout autour un village qui sera ceinturé de fortifications, comme c'est la coutume à l'époque. Pendant de nombreuses années, Cracovie se défendra contre les hordes mongoles qui l'obligeront périodiquement à se relever de défaites sanglantes. C'est grâce à Casimir le Grand, au début du 14e siècle, qui contribue largement à l'épanouissement des alentours de la Cracovie existante, que ce petit bourg devient une ville importante et surtout une capitale culturelle reconnue partout en Europe. Elle connaît alors des années de prospérité jusqu'à la fin du 16e siècle, lorsque Varsovie lui rafle le titre de capitale de la Pologne.

Aujourd'hui, le voyageur qui débarque à Cracovie se retrouvera presque inévitablement sur la place Rynek Glówny, là où la célèbre halle aux Draps déploie ses étals et boutiques d'un autre temps, pour le plus grand ravissement des touristes. Au contraire de ce que l'on pourrait imaginer, la ville grouille de vie, de cafés, de restaurants, de bars malgré que l'on puisse l'imaginer si sérieuse avec ses nombreuses cathédrales, dont la célèbre église Notre-Dame avec ses tours invraisemblables. Le château royal du Wawel, la chapelle Sigismond, les maisons anciennes qui peuplent la ville comme Szara Kamienica, la Maison des Montelupich, la Maison des Boner, etc., toutes ces splendeurs d'un empire disparu, après six siècles de règne des rois polonais, donnent une nostalgie éblouissante, troublante à cette ville exceptionnelle.

Mais le grand paradoxe de Cracovie réside dans cet affrontement entre le passé très gothique, très moyenâgeux de l'endroit, avec l'effervescence de sa réputation de ville universitaire... En réalité, Cracovie regorge de cette jeunesse débordant d'énergie et de vigueur grâce à ses douze universités qui comptent près de 10 000 scientifiques et environ 50 000 étudiants. Troisième plus grande ville de Pologne, on y dénombre pas moins de 28 musées et galeries nationales, ce qui fait de cette merveille architecturale un centre culturel mondial considérable encore aujourd'hui.

On note également partout la présence juive à Cracovie, par de nombreuses synagogues, superbes au demeurant, mais aussi par de nombreuses constructions auxquelles aura participé activement la communauté depuis les premières traces de son installation, autour du 13e siècle. Le quartier de Kazimierz, l'un des plus anciens faubourgs de la ville, permet de s'extasier, à travers un dédale de rues étroites aux noms bibliques, devant les plus belles synagogues ainsi que le cimetière Remuh, le plus grandiose des cimetières juifs de toute l'Europe.

Un peu à l'écart de cette dame extraordinaire qu'est Cracovie, il y a encore à voir. La célèbre mine de sel de Wieliczka. Située à une douzaine de kilomètres de la ville, la mine, vieille de plus de 700 ans, est une sorte de grotte féerique absolument fabuleuse. Pour ceux qui peuvent survivre à la descente à 120 mètres sous terre, dans des sortes de cages à poules vivement déconseillées aux clautrophobes, cette mine saline est un éblouissement incomparable. Des personnages de légende, sculptés à même le sel, émeuvent le voyageur par leur beauté renversante. On peut y admirer des rois, des guerriers, des souveraines... Mais ce qui méduse totalement reste cette Chapelle Kinga aux lustres de cristaux de sel, éclairant la grotte de lueurs presque irréelles et construite au 17e siècle...

Bien que la réputation de l'ex-Europe de l'Est tarde à convaincre les gens de sa volonté d'ouverture sur le monde moderne, s'il est un endroit dans cette région du monde qui vaut le détour, c'est bien Cracovie. On ne soupçonne même pas le pouvoir incroyable qu'engendre la magnificence de cet univers où Renaissance et Baroque s'entremêlent pour le plus remarquable plaisir des yeux !

Site du jour > Dossiers exclusifs > Cracovie
Copyright Site du jour / Nathalie Michallon - E-mail : nathalie@site-du-jour.com / Mentions Légales
Toute reproduction même partielle est strictement interdite sans un accord écrit sous peine de poursuites judiciaires
Nos Partenaires : Pologne | Aéroport | Annuaire international | Indicatifs internationaux |