Site du Jour
> Choisir site du jour en page de démarrage

Site du jour > Dossiers exclusifs > Histoire de la pomme de terre

Des pommes de terre
La culture des p. de terre
Pomme de terre
Le meilleur de la p. de terre
Cultures et créations

CNIPT
FPPTQ
2008 année de la p. de t.
Viva patata

Les portraits du Fayoum
Histoire du disque
Canal de Panamá
Pause café !
La rose, reine des fleurs
Les ondes sont partout !
Le Land-Art
Les fourmis


Histoire de la pomme de terre

Découverte en Amérique latine lors des expéditions des conquistadors espagnols, la pomme de terre (solanum tuberosum) a bien sûr été présentée, avec beaucoup d'autres étrangetés du Nouveau Monde, sur le continent européen. Ce sont les Indiens aymaras qui semblent l'avoir cultivée les premiers, suivis des Incas qui lui donnèrent la sympathique appellation de Papa. Elle poussait alors dans les plaines irriguées du lac Titicaca et ce sont les fientes d'oiseaux marins qui engraissaient les sols portant sa culture.

C'est vers 1570 qu'un certain Pedro de Cieza, ami de Pizarro, se décida à envoyer des tubercules à Philippe II d'Espagne. Ce dernier les achemina au souverain pontife qui, à son tour, les expédia à des intermédiaires, jusqu'à ce que ces échantillons finissent dans le laboratoire du botaniste français Charles de Lécluse. Ravi par son goût, qu'il apparentait à celui du navet, de Lécluse convainquit l'Allemagne, la Suisse et l'est de la France de la cultiver.

Alors qu'elle poussait désormais en Lorraine, on utilisait surtout la pomme de terre pour alimenter les bêtes. C'est qu'elle n'avait pas bonne réputation, notre amie la pomme de terre. En plus de ressembler à certaines racines, que l'on prétendait maléfiques, telles la Belladone ou la mandragore, elle présentait également certaines propriétés toxiques. Par ailleurs, certains paysans rustres commirent l'erreur de la manger crue et enrobée de sa peau, ce qui leur donna des problèmes gastriques graves. On pensa alors que le tubercule était porteur de la lèpre. Décidément, rien ne venait promouvoir les vertus de la pomme de terre.

En 1763 toutefois, le jeune Antoine Augustin Parmentier se lança dans une propagande extraordinaire afin de mousser le caractère nutritif de la patate. Ayant survécu à la guerre de Sept ans grâce à la pomme de terre, cet apothicaire de formation fit de la pomme de terre sa cause sociale (et gastronomique...). Malgré un essai (Examen chimique des pommes de terre) qui lui valut un prix ainsi qu'une thèse reconnue qui le consacra spécialiste ès pommes de terre, Parmentier peinait toujours à faire valoir les bienfaits nutritionnels de sa protégée. Il joua donc le tout pour le tout en usant d'un subterfuge assez simple pour que la pomme de terre suscite l'envie : l'interdit !

Supporté par Louis XVI qu'il avait convaincu, Parmentier fit planter une culture d'environ 2 hectares de tubercules et fit garder cette plantation nuit et jour par les troupes royales. Ces dispositions de garde exceptionnelles éveillèrent curiosité et rumeur, et bientôt, on releva la ronde de nuit afin de permettre aux voleurs de chaparder les pommes de terre. Le larcin donnant déjà une préciosité incroyable au légume, il ne fut pas étonnant que les gens en vinrent à l'apprécier. Peu coûteuse et facile à cultiver, la patate gagna une popularité grandissante en cette fin de 18e siècle. Avec la révolution qui suivit, la pomme de terre obtint enfin ses lettres de noblesse et devint légume national.

Aujourd'hui, c'est environ 4,5 millions de tonnes de pommes de terre qui sont produites chaque année en France. La pomme de terre est le légume que l'on retrouve le plus souvent dans l'assiette des Français. Ses ressources en amidon lui confèrent une richesse en glucides complexes, ce qui apporte énergie à ceux qui la consomment. Elle comporte également une dose considérable de fibres, favorisant ainsi l'efficacité du transit intestinal. Grâce à son apport en vitamine B1, la pomme de terre facilite le processus de transmission nerveuse ainsi que la transformation des glucides en énergie. Regorgeant de vitamine C, son travail à titre d'anti-oxydant n'est pas négligeable non plus. Enfin, elle contient une bonne source de fer et de potassium, ce qui rend ses propriétés nutritives de la plus grande importance.

Au fil des ans et des expériences culinaires, la pomme de terre est devenue une véritable reine de la table. Il en existe plus de 3000 variétés et des milliers de recettes en sont issues, pour le plus grand plaisir de nos papilles gustatives. En salade, au gratin, au four, en purée, en frites, les pommes de terre, qui ont mis si longtemps à séduire le palais des Français, sont maintenant l'une des plus succulentes composantes de la gastronomie européenne.

Site du jour > Dossiers exclusifs > Histoire de la pomme de terre
Copyright Site du jour / Nathalie Michallon - E-mail : nathalie@site-du-jour.com / Mentions Légales
Toute reproduction même partielle est strictement interdite sans un accord écrit sous peine de poursuites judiciaires
Nos Partenaires : Cuisine | Régime | Guide alimentaire